Notre équipeContactBONUS





 

ACCUEILDernier numéroAnciens numérosActualitéForumLiensPartenaires

Le Néo Reiki, rencontre du Reiki et de la spiritualité indienne

Par Henri Viret

   Henri Viret, surnommé en Inde Swami Veet Sankalpo, vit en Asie depuis 30 ans. Il a travaillé comme représentant de diverses agences de voyages, notamment Nouvelles Frontières à Bali, à Sri Lanka et aux Maldives, et comme guide accompagnateur de voyages en Inde. Il organise maintenant des voyages spirituels et initiatiques et des séminaires de Néo Reiki. Il a créé une école de Néo Reiki ; celle-ci  compte actuellement 29 maîtres qui enseignent sa méthode en France et en Europe. Il a publié en Inde, en anglais, un ouvrage : Sankalpo — Néo Reiki, A Journey Beyond Healing, aux Editions Diamond Pocket Books, Fusion Books, Delhi, en 2001     
  
En France « Reiki de Nouveaux Horizons » aux éditions Quintessence en mai 2005.
Contact sankalpo@hotmail.com - Site: Néoreiki.com - Voyages:          pages sur : meditationfrance.com/voyages/inde Ou : voyages.spirituels.googlepages.com

     Apparu dans les années 80 aux Etats-Unis et en Europe, le Reiki est à ce jour universellement connu et pratiqué par des millions de gens. Il demeure pourtant un grand mystère.  Nous n’en connaissons que ce qui nous a été enseigné par nos maîtres de Reiki, ce que l’on a appelé la tradition Usui, du nom de son fondateur. Nous savons l’utiliser et il semble que nous soyons sous le charme de ses nombreuses qualités et de son efficacité en matière de soin. Au point d’en avoir oublié toute interrogation concernant sa véritable origine, son potentiel, ses enseignements philosophiques et sa portée spirituelle. Nous nous sommes longtemps contentés des explications sommaires et fragmentaires qui nous ont été enseignées ou que nous avons lues dans la majorité des manuels de Reiki parus à ce jour.

Dans la tradition Usui, il est mentionné que ce que l’on a appelé Reiki est une redécouverte d’un système beaucoup plus ancien, d’origine vraisemblablement bouddhiste, basé sur des textes en sanscrit, la langue sacrée de l’Inde.

J’ai toujours été attiré par ce système originel et j’ai voulu retrouver l’esprit des premiers maîtres japonais. Je me suis, en un mot, appliqué à remettre le Reiki dans son contexte initial : le contexte asiatique au sens large, un contexte culturel, religieux, philosophique et spirituel.

J’ai alors entamé une longue quête que je décris dans mon livre « Reiki de Nouveaux Horizons », dans lequel je présente un nouveau système grandement inspiré par la philosophie et la spiritualité indienne : le Néo Reiki.  

Ce travail est l’aboutissement d’une expérience de plus de vingt ans au contact de la civilisation et de la spiritualité asiatique. Il s’est enrichi de la rencontre et de l’enseignement de Maîtres spirituels soufis, bouddhistes, javanais, balinais, hindous, tantriques védiques et de la pratique du Kundalini Yoga et de la méditation.

J’ai découvert, au contact de l’Asie et en particulier de l’Inde, que le Reiki et ses initiations appartiennent à un univers plus vaste dans lequel le pouvoir de guérison, dont la tradition semble avoir fait le but ultime du système, n’est que le premier échelon d’une échelle sans fin vers la Conscience, le Divin, le Nirvana, l’Absolu, l’Un, peu importe la terminologie.

Ces études, appuyées sur la pratique de l’enseignement du Reiki, l’influence des enseignements spirituels Indiens et mes formations en matière de thérapie, m’ont amené à compléter le Reiki traditionnel dans les domaines où la nécessité se faisait sentir, les domaines entre autre, de la psychologie, de la spiritualité et de la science de l’énergie, en créant ce nouveau système, le Néo Reiki.

Le Néo Reiki est un système, à la fois nouveau et ancestral visant le développement total de l’être.

Ce système est  la combinaison du Reiki Traditionnel et de la spiritualité indienne :

Le Reiki traditionnel que j’ai reçu de l’un des tout premiers maîtres de Reiki allemand en 1987, lorsqu’il conservait encore sa pureté originelle.

Cela signifie que je suis dans le rang des maîtres de Reiki à la sixième génération après Usui et que ma tradition a conservé les initiations originelles qui sont devenues de nos jours très rares.

Ceci pour les puristes qui ont tendance à considérer comme hérétique toute amélioration de leur système. 

Les enseignements de la spiritualité indienne qui constituent l’approche nouvelle du Reiki comme un processus d’évolution, comme un système spirituel qu’il faut intégrer en suivant la tradition et en mettant au point un système graduel et respectueux du pas de chacun.

La spiritualité indienne offre une vision révolutionnaire de l’homme qui est une vision énergétique. L’homme est constitué d’un ensemble de 7 corps et son évolution est fonction du développement de ces corps subtils et de l’activation de 7 centres d’énergie appelés chakras.

C’est l’enseignement de la Kundalini et le Reiki qui procède par initiations entre directement dans ce système qui permet par comparaison de comprendre le fonctionnement du processus initiatique.

On comprend ainsi que les initiations du Reiki sont en fait des initiations qui réveillent en l’homme ses énergies subtiles comme la Kundalini et ses pouvoirs cachés, entre autres celui de soigner.  

Rapprocher et comparer le Reiki au système initiatique de la Kundalini appelé Shaktipat constitue une avancée importante dans la compréhension du Reiki.

Ses initiations se révèlent ainsi comme très puissantes et très sûres, mais elles impliquent une science à acquérir au-delà du savoir-faire habituel, une conscience pour prendre en compte les effets énergétiques et psychologiques de ces initiations.

Cela implique aussi un ensemble de techniques à créer et à mettre au point pour que ces initiations se réalisent dans les meilleures conditions pour permettre au Reiki de devenir une aide à la méditation et à la vie spirituelle et non pas seulement une technique de soin.

C’est le défi du Néo Reiki, de compléter le Reiki, de le rendre compréhensible et assimilable là où les explications et les techniques permettant de mieux l’intégrer, font défaut.

En particulier sur le plan de la préparation énergétique et psychologique et en matière de spiritualité.

En matière de préparation énergétique, la spiritualité indienne m’a été d’un grand secours pour mettre au point des techniques de purification, des rituels et des initiations issus du Tantra Védique qui nous ont été transmis par un des plus grands spécialistes en la matière, le Dr Aurangabadkar dont je suis l’enseignement en Inde depuis plus de 12 ans et qui inspire mon travail et ma vie.

Le Tantra indien n’a rien à voir, disons-le au passage, avec les techniques de thérapies sexuelles connues en France sous ce nom à mon sens usurpé. Il s’agit d’une science venue du fond des âges basée sur la forme ou Yantra, le son ou Mantra et la science pour les faire agir tous deux, le Tantra. Cela se rapproche beaucoup des symboles du Reiki et le Tantra imprègne le Néo Reiki de sa conscience et de sa maîtrise de l’énergie. Il permet aussi de soigner les énergies négatives et de protéger efficacement les pratiquants du Reiki.

En matière psychologique, encore une fois l’Inde avec sa conception énergétique de l’homme nous fait sentir le lien entre le système énergétique et la psychologie et décrit l’être selon trois niveaux de conscience différents : l’inconscient attaché aux trois premiers chakras, le conscient lié au quatrième chakra et le supraconscient lié aux chakras supérieurs.

Le but de la spiritualité est l’union de ces trois parties de l’être que l’on appelle Illumination.

Toute spiritualité travaille en priorité sur l’union du conscient et de l’inconscient dans un premier temps. Ce fut le travail de tous les maîtres de déconditionner les disciples, de leur offrir une vie nouvelle et le moyen de se trouver eux-mêmes.

C’est ainsi que tous les grands maîtres sont devenus de grands thérapeutes au contact de leurs disciples occidentaux.

Au niveau plus modeste qui nous concerne, ce travail sur l’inconscient devait être fait, car pour que les initiations du Reiki deviennent de véritables initiations spirituelles il faut qu’elles s’installent dans le chakra du cœur, et donc qu’elles franchissent les barrières de l’inconscient, c'est-à-dire les barrières énergétiques des trois premiers chakras.

Sinon les initiations ne provoquent aucun changement positif chez les personnes initiées, l’état actuel du Reiki dans son ensemble le montre bien.

Pour ce faire, j’ai donc mis au point une technique appelée « Soin de l’Enfant Intérieur » basée sur le Deprogramming, une technique thérapeutique développée dans l’ashram d’Osho que j’ai adaptée au Reiki et qui lui apporte son efficacité énergétique.

C’est une technique douce du soin de l’inconscient vu comme un enfant, l’enfant que nous avons été, un enfant que nous, adultes, pouvons enfin retrouver, prendre en charge et soigner par l’énergie d’amour du Reiki et par le dialogue.

C’est un moyen très efficace de résoudre le conflit intérieur par la parole mais surtout grâce aux forces du Reiki qui soignent les blessures énergétiques de l’enfance dans les corps subtils.

Il s’enseigne dès le premier niveau de Reiki. C’est un acquis très important pour les personnes initiées car, qu’elles poursuivent leur route dans le Reiki ou non, ce lien recréé demeure et transforme bien souvent leur vie

 

En matière de spiritualité

Après le lien conscient-inconscient, les maîtres spirituels indiens considèrent que les forces spirituelles vont agir par elles-mêmes dans la vie du disciple ; c’est ce que l’on appelle la cristallisation.

En effet, lorsque ce pont est créé et consolidé, les forces divines se dévoilent par le  développement du supraconscient cher à Sri Aurobindo, et de l’être psychique, cette partie de notre être qui « vient directement du Divin et est liée au Divin. ».

Le Reiki traditionnel décrit et utilise le supraconscient pour les soins à distance, le Néo Reiki en propose une expérimentation approfondie, et de ses espaces qui nous sont ouverts par les initiations.

Ainsi s’ouvrent pour le Reiki de nouvelles possibilités de marcher vers le Divin et d’en sentir le parfum.

Le Néo Reiki propose ensuite l’exploration des pouvoirs qui se développent au-delà du pouvoir de guérison et en particulier le pouvoir de médiumnité ou « Channeling » que j’essaie d’expliquer scientifiquement à partir de ma propre expérience et que je considère comme une des nouvelles facettes possibles du Reiki au-delà des facilités et des rêves du New Age. 

Avec le Néo Reiki je souhaite que l’on découvre toute la richesse et l’immensité que le Reiki transporte, bien souvent sans que nous en soyons conscients ; des richesses que nous pouvons développer et faire nôtres.

Dans ces temps où le Reiki vacille parfois sous la pression de l’incompréhension, de l’indélicatesse et du matérialisme outrancier, il est temps de le redécouvrir, de le perfectionner, de le pratiquer avec plus de conscience pour ce qu’il est vraiment : une porte vers l’Infini Mystère. En sachant que l’on n’en connaîtra jamais que quelques lueurs, quelques bribes comme celles que je suis heureux de partager avec vous dans ces pages.

© Henri Viret 2007-2010

 


Le site de La Nouvelle Revue de l'Inde est une création Scarabée