Notre équipeContactBONUS





 

ACCUEILDernier numéroAnciens numérosActualitéForumLiensPartenaires

Interview de Guillaume Wryk
Propos recueillis par Philippe Pratx
pour La Nouvelle Revue de l'Inde et Indes réunionnaises

     A la tête de la société de production Oxycom, Guillaume Wryk a eu l'initiative avec son équipe d'un spectacle intitulé Bollywood Legends. En concurrence notamment avec des productions internationales bien connues, Bollywood Legends a su trouver sa place en même temps que le succès, et émerveille à chaque représentation un nombreux public. Apprenons-en un peu plus...

  • IR/LNRI : Guillaume Wryk, pourriez-vous d'abord vous présenter à nos visiteurs ?

GW : Bonjour à tous les internautes, je m’appelle Guillaume Wryk, je suis producteur et entrepreneur de spectacles, et notamment producteur du spectacle Bollywood Legends.
   La société Oxycom, implantée dans la métropole lilloise depuis maintenant plus de dix ans est aujourd’hui très impliquée dans la culture indienne et Bollywood. Je le suis aussi, tant du point de vue professionnel que personnel, et mon objectif est de pouvoir présenter à travers le monde la culture indienne et Bollywood.

  • IR/LNRI : Pouvez-vous revenir sur l'historique et les moments forts d'Oxycom Production ?

GW : C’est en 2001 que la société Oxycom est créée ; le développement s’est effectué en France durant les trois premières années, plus précisément dans le domaine du spectacle de Variétés et de la World Music, puis nous avons ouvert un bureau à Tunis afin de s’ouvrir dans le continent africain dans la production de spectacles (Tunisie, Maroc, Congo, Lybie…) puis aujourd’hui nous développons des projets artistiques dans le domaine Bollywood, la Salsa et le rap Rn’B pour une ouverture vers Dubaï et le Qatar avec toujours le développement fort du spectacle Bollywood Legends en interne et externe.
   Les moments forts de la société sont la diffusion de ce spectacle dans les plus grosses salles de France, les grands festivals en Afrique, en Tunisie avec des artistes de renommée internationale. C’est aussi le cap des  cinq ans et dix ans où nous avons invité nos plus gros clients et aussi la création de Bollywood Legends, ses premières dates et surtout maintenant, car le spectacle commence à être reconnu et que l’on parvient aussi à voyager grâce à ce spectacle !

  • IR/LNRI : Comment le spectacle Bollywood Legends est-il né, depuis quand tourne-t-il et où a-t-il été déjà donné ?

GW : Le spectacle Bollywood Legends est né de ma rencontre personnelle et de la découverte des films Bollywood, à travers des reportages divers et variés sur l’Inde et Bollywood. C’est de là que m’est venue l’idée de faire un spectacle autour de cela. J’ai souhaité créer un projet propre à ma société Oxycom, et de par cette idée nous avons décidé,  moi et mes collaborateurs, de monter le spectacle Bollywood Legends.
   Nous avons fait intervenir des chorégraphes, des danseurs, des créatifs, nous avons organisé des castings pour le recrutement d’artistes et des personnes pour le choix des danses et musiques.
   Bollywood Legends a aussi été créé pour présenter cette culture dans tous les lieux et situations possibles, et ce dans tous les pays du monde. L’idée était donc de pouvoir s’adapter à des conditions techniques impossibles, mais toujours pour seul objectif l’Inde et ses danses, que ce soit dans des salles ou en plein air, dans des lieux atypiques avec un accès payant ou totalement gratuit.
   Bollywood Legends a tourné en France, en Martinique, à l’étranger et prochainement dans de nombreux pays dont la communauté indienne ou les aficionados de l’Inde et Bollywood qui nous demandent et souhaitent nous voir.
   Le spectacle a tourné depuis octobre 2010, et ont peut aujourd’hui compter plus de 50 dates et 50.000 spectateurs.

  • IR/LNRI : De qui est constituée la troupe et quelles en sont les figures les plus marquantes ?

GW : La troupe est constituée de danseurs, danseuses du sous-continent indien (Inde, Sri Lanka, Maurice, Réunion,  etc.) et des artistes propres à chaque région indienne (Tamil Nadu, Punjab, Rajasthan etc.) et des musiciens chanteurs.
   L’effet marquant de ce spectacle, ce sont principalement des clins d’œil aux traditions, la religion, les moments sacrés et forts de la vie au quotidien des Indiens des villes et villages (moissons, moussons, mariages, enterrements etc.).
   La dominante du spectacle est aussi la découverte culturelle de l’Inde et de l’industrie de Bollywood.

  • IR/LNRI : Comment, dans ses grandes lignes, le spectacle est-il conçu ?

GW : Le spectacle est conçu dans un démarrage avec les traditions : la découverte des valeurs très fortes et sacrées de l’Inde, pour poursuivre dans le folklore indien, avec des intermèdes Bhangra et des musiciens du Rajasthan, pour avancer ensuite dans la découverte des plus grands classiques de Bollywood et arriver à un final de danses Bollywood modernes d’aujourd’hui, avec la participation du public.

  • IR/LNRI : Le mélange des genres et des styles que vous proposez signifie-t-il que votre ambition est d'offrir un panorama assez complet des danses et musiques de l'Inde ?

GW : Oui, exactement, c’est vraiment l’intérêt de ce spectacle, la culture sacrée et traditionnelle et le modernisme, tout en étant accessible à tous, pour que les gens en aient appris un maximum en deux heures de spectacle.

  • IR/LNRI : Le spectacle comporte une "initiation du public" : de quoi s'agit-il ?

GW : Nous finissons le spectacle par une participation interactive avec le public et les artistes, pour les initier à quelques pas de danse indienne, une sorte de partage festif et convivial de la danse.

  • IR/LNRI : Quel type de public constitue votre auditoire ? Que vient-il chercher et comment réagit-il ?

GW : Nous touchons un public familial, de la petite fille et du petit garçon aux personnes âgées, de toutes nationalités et plus particulièrement de nationalités européennes et méditerranéennes.
   Ce public vient chercher un dépaysement total, la découverte de l’Inde, des musiques de Bollywood et des costumes et personnes représentant l’Inde par des artistes de là-bas.
   A chaque tableau de danse, le public applaudit généreusement, et avec la participation active du public à la fin du spectacle, nous estimons que nous avons apporté effectivement ce que le public recherchait : la découverte de l’Inde et Bollywood.
   Lors du salut des artistes, le standing ovation du public montre bien que les artistes du spectacle ont bien représenté tout cela, et qu’ils étaient à fond, et c’est ainsi que le public le leur rend bien.

  • IR/LNRI : Il existe d'autres spectacles comparables qui tournent depuis plusieurs années à échelle internationale : sont-ils justement comparables selon vous ? Qu'est-ce qui fait la spécificité et la force de Bollywood Legends ?

 GW : Il existe effectivement d’autres spectacles qui ne sont pas comparables au nôtre, cela pour des raisons bien simples : la proximité, le partage et la complicité. Dans chacun de nos spectacles, le public découvre de manière très précise tous les atouts et les points forts du spectacle, les costumes, les maquillages, les coiffures, les accessoires, les expressions de chaque artiste, alors que les autres gros spectacles joués dans les grandes salles n’apportent pas cela au public présent.

  • IR/LNRI : Ne sentez-vous pas un certain fléchissement de la mode Bollywood que la France a connue ?

GW : Bien au contraire, nous sentons un engouement pour le Bollywood et plus particulièrement sur notre spectacle. Une demande de plus en plus forte se fait ressentir, par la classification de notre spectacle autant dans la culture que dans la demande artistique et de la musique, de la danse et du spectacle, de voir des images, des couleurs et des lumières et ainsi d’y prendre plaisir.

  • IR/LNRI : Comment l'avenir se dessine-t-il pour Bollywood Legends ?

GW : L’avenir est prometteur, et nous préparons 2012 avec une tournée de trente dates en France et à l’étranger. Cet avenir du développement du spectacle passe par la croissance des moyens déployés par la production afin de présenter encore plus loin le spectacle et le positionne encore plus dans la présentation artistique et culturelle de Bollywood.

Haut de page


© La Revue de l'Inde et Indes réunionnaises - 2012

 


Le site de La Nouvelle Revue de l'Inde est une création Scarabée