Notre équipeContactBONUS





 

ACCUEILDernier numéroAnciens numérosActualitéForumLiensPartenaires

Editorial de La Revue de l'Inde n°4

Par François Gautier

     Voici donc ce numéro ce Numéro Spécial Tibet et bouddhisme tibétain.

Claude Arpi, un des meilleurs spécialistes du Tibet de notre époque, (Tibet pays sacrifié, Ed Calmann-Lévy), qui dirige ce dossier, va nous expliquer pourquoi le Tibet est indissociable de l’Inde. Il nous semblait également qu’il fallait rendre hommage au Tibet, pays sacrifié, pays bafoué, où un million d’être humains ont trouvé la mort, directement ou indirectement, depuis l’invasion chinoise. Nous dédions également ce numéro aux cinq millions de Français qui s’intéressent, de près ou de loin, au Tibet ou au bouddhisme tibétain. Enfin, nous rendons aussi hommage à l’Inde, terre d’asile, terre d’accueil, où depuis près de deux millénaires des minorités persécutées ont trouvé refuge : chrétiens de Syrie, adorateurs de Zoroastre (Parsis), Juifs fuyant la destruction du temple de Jérusalem, Arméniens, les bahha’is d’Iran et bien sûr les Tibétains.

Mac Leod Ganj, dans l’état indien de l’Himachal Pradesh, où vit la communauté tibétaine en exil, est un mini Tibet miraculeusement transplanté en Inde : les Himalaya dressent leurs pics neigeux en arrière- plan ; au milieu de la rue principale, des moulins  à prières tournent inlassablement, comme mus par une main invisible et émettent un son grave et plaintif, un peu peut-être comme le bruit du vent sur les haut plateaux tibétains ; et partout des moines en robe pourpre qui vont l'air absent et un sourire aux lèvres, comme allait leur illustre Patron il y a 2400 ans.

Dans ce numéro, des interviews exclusives du karmapa, de Sampong Rimpoche, premier ministre du gouvernement démocratique tibétain en exil, et bien sûr, du dalaï lama. Tenzing Gyatsho, quatorzième dalaï-lama, Océan de Sagesse,  Tout Parfait, Lotus Vénérable ne  prétend rien, ne prêche rien, n’impose rien, mais au fur à mesure que l’interview avance, on sent, malgré soi, une émotion vous serrer la gorge. Et on s’émerveille de cet homme, que les Chinois bafouent constamment, mais qui sourit toujours et ne dit jamais du mal de personne.

Je laisse la parole à Claude Arpi et  à tous ceux, connus ou inconnus, qui ont collaboré à ce numéro spécial, qui j’espère, deviendra un ouvrage de référence sur le Tibet et le bouddhisme tibétain.

© François Gautier 2006-2010

 


Le site de La Nouvelle Revue de l'Inde est une création Scarabée