Notre équipeContactBONUS





 

ACCUEILDernier numéroAnciens numérosActualitéForumLiensPartenaires

Je ne manque aucun numéro de La Revue de l'Inde. J'y trouve à chaque fois des textes remarquables tant sur la culture que sur les questions d'actualité. Cette revue joue un rôle important dans les relations entre la France et l'Inde qui doivent se développer dans l'intérêt de tous. 
Olivier Germain Thomas
Rien n'est plus nécessaire que les revues, qui permettent de penser le monde avec plus recul. Rien n'est plus nécessaire que de réfléchir sur l'Inde, sans céder aux modes . La Revue de l'Inde, par son éclectisme et son excellence, est une porte de l'Inde fondamentale. 
Jacques Attali
L'Inde offre tant d'aspects qui paraissent irréconciliables aux yeux des Occidentaux que des témoignages objectifs sur son évolution actuelle sont plus que précieux : indispensables. 
Arnaud Desjardins
Pour la Revue de l’Inde que j’admire : même quand on ne connaît l’Inde que très peu, même si on ne fait pas de la géopolitique son pain quotidien, on sait que c’est de l’Inde d’aujourd’hui que viendra la nouveauté. L’adaptation au monde moderne ne prendra là-bas pas le même chemin qu’ailleurs, le développement empruntera des voies plus humaines et créatives. C’est en nous aidant à comprendre tout cela que le rôle de la Revue de l’Inde est précieux, indispensable, même. 
Teresa Cremisi (PDG Flammarion)
La Revue de l'Inde n'est pas une revue parmi d'autres mais la Première  revue sur l'Inde en langue française. Elle a acquis déjà une autorité auprès de ceux qui s'intéressent vraiment à l'Inde, autant sur le domaine géopolitique, qu'historique, culturel, artistique. La Revue de l'Inde est un pont essentiel entre l'Inde et la France et il importe de l'aider à se développer et à la diffuser.    
Michel de Saint-Cheron (Président des Amitiés internationales André Malraux)
L’Inde a fait une entrée fracassante dans le club très fermé des grandes puissances. Elle rivalise désormais avec la Chine dans les calculs des investisseurs internationaux. Mais à coté des lumières il y a les ombres. L’Inde compte le plus grand nombre de pauvres et d’analphabètes en Asie et l’indigence de ses infrastructures pourraient finir par freiner sa très prometteuse croissance économique. Pour y voir clair dans cette réalité paradoxale et complexe qu’est l’Inde d’aujourd'hui, il n’y a pas de meilleur guide que La Revue de l’Inde
Jean François-Poncet (Sénateur, Président du Forum franco-indien)
Chaque numéro, témoignage ou débat, dévoile le sous-continent indien à sa façon, au-delà des modes et clichés. Plus qu’une ouverture sur l’Inde, la Revue de l’Inde nous permet d’appréhender toute sa richesse et sa complexité.
Thomas Riboud-Tagore

 

 


 

Le site de La Nouvelle Revue de l'Inde est une création Scarabée